De quoi est composé un VTT ?

Le VTT, vélo tout terrain ou vélo de montagne est un cycle à deux roues, réservées aux terrains escarpés et accidentés. On le surnomme également « Mountain Bike » ou BTB. Aujourd’hui, il existe en différentes gammes pouvant s’adapter à tous les besoins. Mais quels sont les composants d’un VTT ?

Un VTT : pour quel usage ?

Le vélo tout terrain se distingue des vélos classiques par ses pneus, son cadre et ses suspensions. Ces dernières permettent en réalité de garantir une meilleure sécurité et fiabilité pendant la conduite. De plus, elles servent à amortir les vibrations et les chocs. Pour les vélos de compétition, ils sont dotés de suspension située au niveau du cadre. C’est le vélo suspendu.

Le VTT n’est pas du tout un moyen de déplacement dans la ville. Non ! Il est surtout réservé aux balades dans la montagne, dans les sentiers et dans les forêts. Toutefois, pour choisir le bon modèle, il faudrait tenir compte de plusieurs paramètres : le terrain, la pratique et le confort. Enfin, les modèles peuvent s’adapter à tous les besoins : vélo de randonnée sportive, fourcros, vélo de montagne, etc.

Quels sont les éléments qu’on retrouve sur un vélo ?

Même si vous pouvez constater quelques différences entre les VTT, tous les modèles sont dotés des composants suivants :

  • Les dérailleurs : on y trouve deux dérailleurs (à l’avant et à l’arrière du VTT). Ils sont destinés à changer de braquet
  • La cassette : l’ensemble des pignons forme ce qu’on appelle cassette
  • La chaîne : elle permet de transmettre les efforts de pédalage du cyclisme à la roue arrière
  • Les jeux de pédalier : ils sont indispensables pour la rotation des manivelles
  • Les pédales : grâce aux nouvelles technologies, les pédales sont de plus en plus pratiques et on peut même trouver sur le marché des pédales automatiques
  • Le pédalier : il est composé de manivelles et de plateaux
  • Le cintre, la potence, les grips et les commandes
  • Les leviers de freins : pour freiner le matériel
  • Le jeu de direction : pour faciliter la conduite
  • La selle et les rails de selle : pour votre confort, choisissez une selle légère qui vous mettra à l’aise
  • Et la tige de selle : pour améliorer le confort d’un cadre

Toutefois, la technologie et la matière utilisées ainsi que la taille peuvent varier d’un fabricant à l’autre.

Le VTT électrique : qu’est-ce qui le distingue d’un VTT classique ?

Il a la même forme que le VTT traditionnel. La différence ? Il est équipé d’un moteur. En effet, il permet de se balader sans faire trop d’effort. Il a le vent en poupe dans les campagnes et la vente a explosé ces dernières années. Mais pourquoi ? Parce qu’il requiert moins d’effort tout en sollicitant toujours les muscles pour fonctionner. Pour le mettre en marche, il faut pédaler. Si vous stoppez, le moteur s’arrête également. De plus, il est très confortable pour se déplacer sur tous les terrains et est respectueux de l’environnement.