Les critères pour bien choisir son vélo électrique

Le vélo électrique est un moyen de déplacement très pratique et confortable. Grâce à l’assistance électrique, vous pouvez vous déplacer d’un point A à B sans vous fatiguer. Mais comment faire le bon choix ? Quels sont les critères à prendre en compte pour trouver le meilleur vélo pour vous ?

Le moteur

Le moteur peut être placé dans divers endroits, mais le plus courant est le moteur dans le pédalier. Ces modèles offrent une assistance proportionnelle. C’est le choix idéal. Pour les moteurs dans la roue arrière, on parle d’assistance « tout ou rien Il y a également le moteur dans le moyeu de la roue, mais ils sont actuellement rares. Selon les constructeurs, le vélo est moins stable et manque d’adhérence lorsque les moteurs sont situés à l’avant du vélo.

En France, la législation a imposé une puissance maximale de 250W. Ainsi, même si la batterie est capable de délivrer une puissance supérieure, les constructeurs sont obligés de s’y tenir. Pourquoi ? Parce qu’avec une puissance au-delà de 250W, ce n’est plus un vélo électrique, mais un cyclomoteur. Donc, il doit être immatriculé et assuré. En outre, la vitesse maximale est de 25 km/h. Une fois cette vitesse atteinte, l’assistance électrique s’arrête automatiquement. Un vélo capable de dépasser cette vitesse ne peut rouler sur la voie publique.

La batterie

L’autonomie de la batterie varie selon la technologie. Nous vous conseillons de vous tourner vers la technologie Lithium-Ion car c’est la plus fiable. Si vous pouvez recharger régulièrement votre batterie et que vous réalisez des trajets courts, même une batterie de 8 Ah peut suffire. Avec une capacité plus importante, le VAE bénéficiera d’une plus grande autonomie. De même, avec un voltage élevé, la conduite sera plus facile. Il serait alors plus judicieux de se pencher sur une batterie de 36 V. On tient à remarque qu’une batterie conçue par un fabricant connu est aussi un gage de qualité.

Attention ! L’autonomie annoncée par les fabricants dépend du poids de l’utilisateur, du type de terrain et du niveau d’assistance électrique employé.

Les autres paramètres à considérer

Pour bien choisir son vélo électrique, il convient de considérer les autres points suivants. Pour une utilisation en ville, privilégiez le côté pratique et non encombrant. Pour ce faire, optez pour un vélo à assistance électrique pliant.

Pour circuler sur routes et sur différents chemins, mieux vaut sélectionner un VTC ou vélo électrique tout chemin. Si vous avez besoin d’un vélo performant dernière génération, le VTT électrique (ou Fat Bike) est fait pour vous.

Concernant l’assistance, il existe deux catégories :

  • le capteur de rotation : lorsque vous pédalez, le moteur se met en marche et quand vous vous arrêtez, il se stoppe
  • et le capteur de couple (d’effort) : si vous appuyez plus fort sur les pédales alors le moteur procure une assistance électrique plus élevée

En outre, pensez également à la disponibilité des pièces de rechange. A quoi bon acheter un vélo pas cher si les équipements sont onéreux ou difficiles à trouver ?

Pour finir, il faudrait tenir compte de la position de conduite. Pour un usage en ville, préférez la position droite. C’est la plus confortable. Elle permet d’avoir un dos bien droit. La position sportive est surtout adaptée aux adeptes du cyclisme car il faudrait se pencher vers l’avant pour être à l’aise pendant la conduite.