Quel modèle de vélo électrique choisir en ligne ?

Vous avez envie d’investir dans un vélo électrique ? Ce mode de transport dit doux, car peu polluant, connaît un essor considérable ces dernières années. Près de 240 000 vélos ont été vendus en 2017 ! Le marché du vélo à assistance électrique n’est pas près de fléchir puisque des modèles de plus en plus performants sortent chaque année. Quel vélo électrique choisir, en fonction de quels critères ?

1er critère : le moteur

Une puissance de vélo électrique se vérifie en fonction de son moteur. Il est possible de trouver en magasin ou en ligne des modèles de vélo avec un moteur situé à différents endroits. La plupart du temps, les modèles avec moteur central, situé au niveau du pédalier, sont privilégiés. Ce moteur est doté d’un capteur de pression qui mesure la pression que le cycliste met sur les pédales. Cela déclenche une assistance électrique progressive, qui s’adapte aux efforts fournis par la personne. Il s’agit du modèle qui est le plus conseillé par les professionnels, car il permet au vélo de préserver un certain équilibre lors de son utilisation. Il existe également des modèles avec le moteur situé sur la roue avant ou sur la roue arrière. Dans ce cas, le vélo détecte les mouvements grâce au pédalage. Attention toutefois, en cas de pneu crevé, le moteur peut gêner le processus de réparation. Afin de savoir quel est le meilleur vélo électrique pour vous et pour faire le bon choix de moteur, des sites comparatifs en ligne peuvent vous aiguiller. Rendez-vous sur le site www.meilleure-note.com pour vous décider.

2e critère : l’autonomie de la batterie

Pour choisir un vélo de ville avec moteur électrique, il est primordial de déterminer dès le début quelle utilisation vous comptez en faire. Le terrain sur lequel vous pratiquez joue énormément. Vous n’aurez pas besoin d’une batterie hautement performante si vous cantonnez son utilisation à la ville, pour les déplacements professionnels par exemple. Les fourchettes de prix des vélos varient en fonction de l’autonomie de l’engin et de sa motorisation. Moins le prix est élevé, et moins la batterie est autonome, vous ne pourrez donc pas parcourir de trop longues distances. En règle générale, le prix minimum pour bénéficier tout de même de la puissance du vélo est de 1000 euros. Cela offre environ 30 km d’autonomie, ce qui est idéal pour les distances en ville. Pour les plus sportifs qui veulent utiliser leur vélo électrique pour leur loisir, l’autonomie doit être bien plus importante. Pour 2000 euros, on passe directement à 120 km d’autonomie ! En somme, plus il y a d’efforts à fournir et plus l’assistance électrique est sollicitée.

3e critère : les éléments pratiques complémentaires

Encore une fois, tout dépend de l’utilisation que vous allez en faire. Certains modèles de vélos sont plus légers que d’autres grâce à leur cadre en aluminium. Certains se plient même pour pouvoir se ranger facilement dans le coffre d’une voiture. En utilisant un comparatif de bicyclette à assistance électrique, vous pouvez aisément sélectionner les critères pratiques importants pour vous : le type de frein (frein à mâchoire, frein à disque mécanique), la taille du cadre, le poids du vélo, l’affichage du mode assistance présent sur le guidon avec ses différents niveaux d’assistance… Les personnes les moins sportives seront enchantées de constater qu’elles peuvent parcourir des kilomètres sans trop forcer, et qu’aucune côte ne peut leur échapper ! La vitesse d’un vélo à assistance électrique varie, mais elle avoisine souvent les 25 km/h. Misez donc bien sur le choix de la puissance du moteur pour être pleinement satisfait.