Comment choisir la batterie de son vélo à assistance électrique ?

Lors de l’achat d’un nouveau vélo, il est important de prendre en compte quelques critères. Le plus souvent, lorsqu’une personne choisit parmi les modèles proposés sur le marché, elle commence par se fier au design. Cependant, le choix de la batterie ne doit pas non plus être négligé. Sachez que la batterie du vélo détermine la puissance ainsi que la performance de votre bicyclette. Elle joue le rôle de réservoir sur chaque vélo. Si elle est en bonne association avec le moteur, alors, elle détermine la capacité du vélo. Ainsi, cela vous aide à comprendre si le VTT électrique de votre choix peut rouler longtemps et à plusieurs kilomètres. L’autonomie, la durée de vie, la taille, le temps de recharge, ce sont tous des éléments que vous deviez prendre en considération afin de ne pas vous tromper.

La batterie idéale selon sa technologie

Les premiers vélos électriques qui étaient vendus sur le marché disposaient des batteries lourdes et encombrantes. Mais, avec l’évolution de la technologie, les fabricants proposent désormais aux utilisateurs des modèles plus compacts. Aujourd’hui, c’est la batterie lithium qui est la plus connue. Quels en sont les avantages ? Pour commencer, cette conception offre une densité énergétique assez importante. Elle dispose en même temps d’une durée de vie assez longue. Avec elle, vous ne risquez pas de remplacer votre vélo avant longtemps. En même temps, elle ne présente aucun effet mémoire. Ainsi, la batterie n’attend pas d’être totalement vide avant d’être rechargée.

Notons sur ce cas que la batterie lithium existe en plusieurs types. La batterie lithium Li-ion figure parmi les plus répandues et les plus utilisées. Certaines personnes la connaissent aussi comme la batterie lithium polymère. Elle est appréciée par sa capacité de stockage assez élevée. En plus, son poids ainsi que son volume restent modestes. C’est pour cette raison même qu’elle conserve sa durabilité. Cependant, il faut faire attention sur le choix. Pour éviter les mauvaises surprises, il est mieux d’acheter cette batterie auprès des constructeurs connus et qualifiés dans le domaine. Il y a également la batterie LiFePO4 ainsi que la batterie lithium ion. Ce sont les deux dernières créations de la technologie moderne.

La batterie convenable selon sa capacité

Pour ne pas vous tromper sur la capacité de votre vélo électrique, prenez aussi en compte les mesures électriques qui sont généralement mentionnées sur la batterie elle-même. Vous y trouverez la tension (U) qui s’exprime en volt. Cela vous indique la tension du moteur. Vous devez la vérifier pour vous assurer qu’elle ne risque pas de faire subir à votre vélo des dommages irréversibles. Le plus souvent, ce sont les valeurs 24 V, 36 V et 48 V qui sont les plus choisis. La capacité exprimée en Ah est également un élément à prendre en considération. Elle a la même fonction que le réservoir d’une voiture. Avec le Wh, sachez que vous pouvez connaitre la quantité d’énergie qui est disponible sur la batterie de votre vélo.

Il est indispensable de remarquer qu’il y a une capacité maximum de batterie à respecter. En effet, lorsque vous choisissez votre vélo à assistance électrique, vous devez assurer la cohérence de la tension du moteur ainsi que de la batterie. Pour la capacité énergétique, cela dépend de vos besoins. Cependant, il arrive que l’utilisateur fasse face à un petit moteur et un gros réservoir. Ce qui n’est pas très avantageux et qui ne préserve pas la performance du VTT. Aujourd’hui, sur les batteries endurantes, l’énergie ne doit pas dépasser de plus de 600 Wh. Pour les modèles de haut de gamme, elle peut atteindre 625 Wh, mais, pas plus.

Nombreuses personnes se demandent si la capacité de la batterie peut déterminer l’autonomie du vélo. Effectivement, plus la batterie est puissante, plus son autonomie est élevée. Mais, cela n’empêche qu’il est également nécessaire de vérifier la qualité de la fabrication. Il est possible que sur le marché, plusieurs batteries qui affichent la même capacité n’offrent pas les mêmes performances.

Choisir la batterie selon ses besoins et selon l’autonomie

Un élément à ne pas négliger pour bien choisir la batterie de son vélo, c’est l’autonomie. Pour calculer l’autonomie d’une batterie, il faut commencer par déterminer de combien de km par jour l’utilisateur peut parcourir avec une batterie déjà chargée. Afin de ne pas se tromper, il faut prendre en compte quelques facteurs supplémentaires comme la force du vent présente dans les lieux de déplacement et la température. Sur ce cas, une batterie optimale peut supporter une température entre 15 ° et 25 °. Le relief du parcours, le poids du vélo associé au poids du cycliste ainsi que la qualité des pneus y jouent aussi un rôle essentiel.

L’autonomie de la batterie a aussi une limite à respecter. Pour une batterie haut de gamme, elle ne doit pas dépasser de 200 km. Cette estimation est obtenue selon les conditions favorables dont la plupart des utilisateurs peuvent avoir besoin. Lorsque vous choisissez l’autonomie de la batterie de votre vélo, posez-vous quelques questions. Combien de km devez —vous parcourir quotidiennement ? Sur quel type de terrain est-ce que vous allez pédaler ? Tout cela vous aide à connaitre quelle est l’autonomie qui répond le mieux à vos besoins.

Augmenter l’autonomie de son vélo électrique : est-ce possible ?

Il est possible que lors de l’achat de votre vélo à assistance électrique, vous n’avez pas eu l’occasion de choisir la batterie selon son autonomie. Pourtant, vous souhaitez bénéficier de tous les avantages d’une batterie durable et autonome. Heureusement, il existe quelques techniques qui permettent aux utilisateurs d’augmenter l’autonomie de la batterie de leur vélo. Par exemple, vous pouvez apprendre à mieux gérer les niveaux d’assistance de votre VTT. Cela contribue à l’amélioration du rayon d’action. Sur ce cas, il est toujours bénéfique de faire des économies tout en pédalant avec modération et en préservant la vitesse. Tout comme avec une voiture, vous pouvez également optimiser le pédalage de votre vélo à assistance électrique. Cela vous permet de conduire avec souplesse et de réduire la consommation énergétique.

Avant de sortir de chez vous chaque matin, faites quelques vérifications sur les pneus de votre vélo. Gonflez-les correctement. Sur ce cas, gardez une pression suffisante. Si elle s’avère inférieure au chiffre qui est mentionné sur les pneus, vous devez pomper. Toutefois, l’achat d’une seconde batterie lithium vélo est aussi nécessaire.

La durée de vie de la batterie

Un élément important à vérifier pour choisir la batterie du vélo électrique, c’est la durabilité. La durée de vie de ce type de batterie s’exprime le plus souvent en des cycles de charge. Elle peut varier selon les modèles ainsi même que le degré de la sollicitation. Toutefois, cela dépend aussi du genre de moteur associé avec. C’est pour cette raison que la longévité s’amenuise lorsque la batterie est en présence d’un moteur roue. Elle est beaucoup plus optimale lorsqu’elle s’associe avec un moteur central. Selon les spécialistes, une batterie avec une durée de vie d’environ 600 cycles est idéale pour plus de 5 ans d’utilisation.

Pour améliorer la durée de vie de la batterie de de son vélo, il faut y effectuer tous les entretiens nécessaires. Par exemple, il faut respecter la période de rodage, chargez la batterie à 15 0 C, utilisez des chargeurs d’origine et de qualité.