Les roues : l’équipement qui fera toute la différence pour un triathlon

Les roues sont des accessoires de sécurité importants et à ne pas négliger pour les vélos. Pour une pratique de triathlon, il importe de savoir faire le bon choix de roues qui s’adaptent à la nature des pistes empruntées. En vue de s’orienter vers le modèle de  roues convenable et le plus approprié, il faut considérer plusieurs points. Lesquels ? Les réponses dans cet article.

Les jantes, un critère prioritaire des roues de triathlon

Les jantes sont un élément important pour choisir les modèles de roues pour un vélo de triathlon. Il faut considérer la hauteur des jantes avec des roues profilées en hauteur. Les modèles de jante haute confèrent une capacité d’inertie à un VTT de triathlon. Avec cela, le vélo devient plus ergonomique et maintient en toute facilité la vitesse normale de conduite. Il faut noter que l’inertie fonctionne en deux sens. Les effets de poids mort en pleine montée sont singulièrement dus à une roue trop haute. Pour éviter ce souci, il importe de savoir faire le bon choix de flanc, tout en considérant  le terrain de pratique et la puissance du vélo. Pour rouler à vive allure sur un terrain plat, il est judicieux de choisir les roues rigides. En cela, il faut choisir les roues hautes qui sont particulièrement adaptées pour les triathlons longs. Pour les riders qui roulent d’habitude sur les pistes escarpées, il est prudent de choisir les jantes basses. Ces dernières offrent la possibilité de changer le rythme et la vitesse. Préférez davantage les types de roues à profil bas et à rayon plus souples pour profiter d’un confort de conduite maximal.

Que choisir entre roues à boyaux, roues à pneus ou tubeless ?

Ces différentes catégories de roue confèrent une utilisation et un avantage spécifique. Les roues à boyaux sont à privilégier pour les riders qui cherchent un meilleur rendement. Les boyaux contribuent en effet à une qualité de rendement d’exception. Le petit hic avec les roues à boyaux réside dans son entretien. Ce modèle de roue est plus adapté pour les compétitions. A contrario, les roues à pneus sont plus simples et très faciles à entretenir. Comparé aux roues à boyaux, les roues à pneus proposent un roulage peu fiable. Elles sont adaptées pour les riders qui veulent éviter les corvées de réparation après un riding work out. Le tubeless est un nouveau système de référence pour les roues d’un vélo de triathlon. Il est exclusivement hermétique et les chambres à air ne sont plus nécessaires. Il réduit les risques de crevaison et avance une certaine légèreté en plus d’une simplicité d’entretien. Ce modèle s’adapte tant pour les entraînements que les compétitions. Il propose une facilité d’utilisation et séduit les riders passionnés.

Des roues de vélo triathlon en aluminium ou en carbone ?

Le matériau de vélo triathlon est aussi important que son design. Tous les riders doivent savoir que les matériaux de la jante favorisent la solidité et la durabilité du vélo de triathlon. En général, il y a deux (2) types de matériaux, à savoir, les roues carbone ou en aluminium. Ceux qui cherchent la performance et la résistance peuvent pointer leurs choix sur les roues carbone. Ces dernières apportent plus de rigidité à la conduite. Le carbone est une matière très présente dans les gammes de vélos de compétition, notamment le triathlon. Les modèles de roue en aluminium sont très prisés par les fabricants de vélo triathlon de marque. Ses atouts ? Ils sont bien reconnus pour la durabilité et un freinage de sécurité honorable. Ils présentent un tout non ingérable en termes de confort de roulage sans investir trop d’effort.