Un vélo sans selle : zoom sur le vélo trial !

Publié le : 28 septembre 202314 mins de lecture

Depuis quelque temps, un nouveau type de vélo est à la disposition des cyclistes, c’est le vélo trial. De nombreux vététistes connus dans le monde entier pratiquent des activités impressionnantes avec ce VTT et attirent l’attention du public. Mais, c’est quoi le vélo trial ? Qu’est-ce qui le distingue des autres anciens modèles ? Quels sont les avantages d’en pratiquer ? Et, dans quelle situation son utilisation est-elle nécessaire ? Le trial, c’est en effet un sport de vélo très connu. Notamment, cette activité figure parmi les plus spectaculaires et les plus appréciées du moment. L’exercice se base sur la souplesse, sur l’agilité ainsi que sur le travail de l’équilibre. D’ailleurs, certaines personnes disent qu’il s’agit plutôt d’une pratique urbaine. Lorsqu’un cycliste en pratique dans un centre-ville, alors, il est considéré comme du skate ou bien du roller. Le vélo trial est fait spécialement pour ce genre d’activité. Avec les conceptions modernes et survitaminées de la machine, les pilotes peuvent réaliser des prouesses très passionnantes. Ils ont la capacité d’effectuer des franchissements spectaculaires ainsi même que des enchaînements divers. Voici quelques conseils qui vous permettent de manier votre VTT trial correctement.

Un demi-vélo ou halfbike

Halfbike, également connu sous le nom de demi-vélo, est un vélo sans selle qui possède deux pédales, un guidon et trois roues. Il a été inventé pour répondre à une demande sociétale de combiner le cyclisme et le running. Le Halfbike est un véhicule hybride entre un vélo, une trottinette et un tricycle. Il est compact, léger et facile à transporter, ce qui en fait un choix idéal pour la mobilité urbaine. Le Halfbike est également un entraînement qui travaille tout le corps. Il est disponible en trois tailles différentes pour s’adapter à différentes hauteurs. Le Halfbike est un nouvel outil pour la mobilité urbaine qui casse la monotonie d’un trajet domicile-travail ou pour s’initier au « bike-jogging ».

Le sport trial : c’est quoi exactement ?

Afin de comprendre la fonctionnalité du vélo trial, il est nécessaire de connaitre ce que c’est que le sport trial. Il s’agit en réalité d’un sport de franchissement et d’équilibre. Le pratiquant doit avoir de la souplesse et de la précision pour réussir sa quête. Avec ce sport, le cycliste doit être en équilibre avec son vélo afin de franchir tous les obstacles sans qu’il pose ses pieds sur terre. Aussi, il ne doit en aucun cas faire une chute. Lors de la pratique, une chute ou bien un pied pose peut conduire à la pénalisation. Selon des expériences, il arrive rarement qu’une personne pose ses pieds sur terre, surtout, si elle suit bien les règlements. Cependant, tout le monde ne peut pas réaliser du sport trial. Comme toutes les activités sportives, avec le vélo VTT trial, le cycliste doit remplir quelques conditions. Il doit disposer d’une bonne fibre musculaire et de la tonicité. Cela demande aussi de l’entrainement. Vous ne pouvez pas si vous n’y êtes pas encore préparé. Pratiquer du vélo trial demande de l’habitude et des connaissances de l’activité. Notons que malgré cela, vous devez également vous y lancer parce que vous avez de la passion pour le vélo.

Quelle est la différence entre le vélo trial et les autres modèles vendus sur le marché ?

Si vous souhaitez vous lancer dans cette nouvelle expérience et pratiquez du vélo trial, il vous est indispensable de disposer d’un VTT trial bmx. Effectivement, ce véhicule à deux roues a quelques différences avec les autres modèles vendus sur le marché. Ce type de vélo ressemble un peu à une moto. Il dispose de gros pneus et de grosses roues à l’arrière, mais d’un petit pneu à l’avant. Les chambres à air sont gonflées à une basse pression. Mais, cela intrigue de plus en plus d’utilisateurs. Comment se remettre dans le cas où le vélo crève en plein parcours alors qu’il est gonflé à basse pression ? La conception de cette bike est déjà évoluée. Cela dit, vous n’avez rien à craindre lorsque vous profitez de ce sport. De plus, la bicyclette dispose des freins assez puissants. Le vélo reste léger et facile à conduire. L’idéale est même d’opter pour un VTT de 9 kg environ. Ainsi, il devient plus simple d’encaisser les grands sauts. Notons que plusieurs marques se spécialisent aujourd’hui sur la réalisation de ces vélos trial. Elles proposent des conceptions modernes, classiques, etc. Cela dit, il y en a pour tous les besoins et pour tous les prix.

Quels sont les principaux avantages du vélo trial ?

Une question que de nombreuses se demande aujourd’hui : quels sont donc les avantages du vélo trial ? Ce genre d’activité apporte des bienfaits aux passionnés du cycliste. Pour commencer, elle les procure une expérience unique et toutefois sensationnelle. Sachez que lorsque vous pratiquez du VTT trial, vous serez tenté d’améliorer vos performances à chaque fois afin de dépasser les autres. En plus, si vous en pratiquez à la campagne, vous profiterez en même temps de la beauté de la nature. Un vététiste qui a l’habitude de faire des entraînements avec le VTT trial ne rencontre aucune difficulté à réaliser d’autres disciplines. En réalité, puisque l’activité demande plusieurs maîtrises et du savoir-faire précis, il devient plus simple de suivre les règlements des autres sports de vélo.

Au début, seuls les professionnels du vélo avaient la capacité de profiter de cette nouvelle discipline, mais désormais, elle est à la portée de tous. Il existe quelques clubs mondiaux jeunesse VTT. Ainsi, un débutant pour se lancer dans l’aventure en s’inscrivant dans ces clubs. Ils enseignent déjà toutes les règles à suivre et les conditions à respecter.

Comment bien choisir son vélo VTT Trial ?

Pour pratiquer cette discipline, il est crucial de bien choisir le vélo. Sur le marché, le vélo VTT trial se présente en trois types. Le premier, c’est le vélo Trial équipé par des roues de 20 pouces. C’est par exemple le cas du vélo bmx. Le second, c’est le VTT trial. Comme son nom l’indique, ce modèle est considéré comme le standard puisqu’il dispose des roues de 26 pouces. Et, le dernier, c’est le street trial. Cette fois, le vélo dispose des roues de 24 pouces. Le plus souvent, il est muni d’une selle. Sachez que la selle ne sert pas à grand-chose, elle contribue juste à améliorer le style. Le choix dépend du besoin de chacun. Si vous êtes encore débutant dans le domaine, le premier modèle est le plus sollicité.

Dans tous les cas, notons que ces vélos sont faits spécialement pour le sport Trial. Puisque les modèles ne disposent pas de selle pratique ou même utilisable, le cycliste doit toujours rester debout. Ils ne disposent que d’une seule vitesse. Le pneu qui se situe à l’arrière est assez gros. Pour le design, le choix semble divers.

Quels sont les accessoires nécessaires pour faire du trial ?

Pour pratiquer le vélo trial, il est important d’avoir les accessoires nécessaires pour garantir la sécurité et le confort du pratiquant. Voici une liste des accessoires nécessaires pour faire du trial :

  • Un vélo de trial spécialement conçu pour cette discipline, avec des pneus larges et une géométrie adaptée pour faciliter les sauts et les équilibres.
  • Des protections pour le corps, comme un casque, des gants, des genouillères, des coudières et une protection dorsale.
  • Des chaussures spéciales pour le trial, avec une semelle adhérente pour faciliter les sauts et les équilibres.
  • Des accessoires pour le vélo, comme des renforts pour le cadre, des pédales spéciales pour le trial, des freins adaptés à la discipline, etc.
  • Des vêtements confortables et adaptés à la pratique du trial, comme des shorts et des maillots légers et respirants.

Quelques conseils pratiques pour effectuer du vélo trial correctement

Pour faire du vélo trial, il est nécessaire de connaitre quelques astuces. Tout d’abord, vous devez disposer d’un vélo de qualité et qui répond aux normes en vigueur. Sur ce cas, que vous optiez pour le bmx, le vélo standard ou bien le street trial, vous devez simplement vous assurer que la conception soit convenable. Sur ce cas, vérifiez que les pneus à l’arrière ne ressemblent pas à ceux qui se trouvent à l’avant. Vous devez aussi vous assurer que la vitesse du vélo soit fonctionnelle. N’oubliez pas non plus de bien vérifier le système de freinage.

Ensuite, connaissez toutes les règles à suivre lors d’une pratique. Pour cela, vous avez la capacité d’intégrer sur des organismes spécialisés sur les jeux mondiaux de jeunesse. Ils vous donnent une formation qui vous apprend les bonnes techniques. Et pour finir, faites des entraînements. En France, il existe plusieurs itinéraires qui permettent aux amateurs du vélo trial de s’entraîner et de s’exercer d’une manière régulière. Au début, vous pouvez simplement regarder des démonstrations ainsi que des initiations des experts dans des lieux connus. Par exemple, dans la région du canton, des experts font des démonstrations spectaculaires.

Quelle taille pour un vélo trial ?

Pour un vélo trial, la taille des roues est un choix important à faire. Il existe deux types de vélos trial : le vélo trial avec des roues de 20 pouces et le VTT trial avec des roues de 26 pouces. Les vélos de 20 pouces sont souvent conseillés pour les enfants, car ils sont plus légers et plus maniables. Les adultes peuvent également utiliser des vélos de 20 pouces. Les dimensions des roues de 20 pouces peuvent varier de 1000 à 1040 mm pour l’empattement. Les vélos de 26 pouces sont plus adaptés pour le franchissement. Les vélos trial de 20 pouces sont disponibles dans différentes tailles, allant du très court à 1050 mm pour les vélos de 26 pouces.

VTT Trial pour débutant : comment débuter en trial ?

Le VTT trial est une discipline qui consiste à franchir des obstacles naturels ou artificiels sans poser le pied à terre. C’est une pratique qui demande de la technique, de la précision et de l’équilibre. Les débutants en trial VTT peuvent trouver cette discipline intimidante, mais avec de la pratique et de la persévérance, ils peuvent progresser rapidement. Dans cette discipline, il est important de bien choisir son matériel, notamment son VTT, pour pouvoir évoluer en toute sécurité. Les champions de trial VTT, tels qu’Aurélien Fontenoy, Nicolas Vallée ou Gilles Coustellier, sont des exemples inspirants pour les débutants qui souhaitent se lancer dans cette discipline exigeante.
  • Commencez par apprendre à garder votre équilibre statique, c’est-à-dire à rester en équilibre sur la moto sans bouger. C’est l’exercice primordial en trial.
  • Ensuite, entraînez-vous à rouler lentement et à manœuvrer votre moto avec précision. Vous pouvez utiliser des cônes ou des bouteilles pour créer un parcours d’entraînement.
  • Apprenez à utiliser correctement les freins et l’embrayage pour contrôler votre vitesse et votre trajectoire.
  • Pratiquez sur des terrains variés pour vous habituer à différentes conditions, comme les montées, les descentes, les virages serrés, les obstacles, etc.
  • N’oubliez pas de porter un équipement de protection complet, y compris un casque, des gants, des bottes et des genouillères.

Il est également important d’éviter certaines erreurs courantes lorsqu’on débute en trial comme :

  • Ne pas regarder où l’on veut aller : gardez toujours les yeux sur la trajectoire que vous voulez suivre.
  • Ne pas utiliser correctement les freins : apprenez à doser vos freins pour contrôler votre vitesse et éviter de bloquer les roues.
  • Ne pas se tenir debout sur les repose-pieds : en trial, il est important de se tenir debout sur les repose-pieds pour avoir une meilleure stabilité et un meilleur contrôle de la moto.

Enfin, pour progresser rapidement, il peut être utile de suivre des stages de trial avec des instructeurs expérimentés

Comment dévoiler et réparer une roue de VTT ?
VTT : quelles sont les différences entre trail, enduro et DH ?

Plan du site