Comment s’entraîner pour un triathlon ?

L’inscription est déjà faite ? Alors, il ne vous reste plus qu’à vous préparer pour le jour J. Entre natation, vélo et course à pied, comment organiser l’entrainement ? Quelles sont les bonnes méthodes pour mettre toutes les chances de son côté ?

Quels sont les bases d’un entrainement réussi ?

Pendant la compétition, vous allez pratiquer trois sports différents : nager, monter à vélo et courir. Cela implique donc que vous devez pratiquer toutes ces activités pendant la phase d’entrainement. Pour bien préparer son triathlon, la première étape consiste donc à organiser son temps et à prévoir un programme adapté. En moyenne, pour le triathlon régional, vous devez réaliser 4 séances de 4 à 5 heures par semaine pendant 2 mois au minimum. Les trois séances/semaine, vous consacrerez aux trois épreuves et la dernière pour la discipline que vous n’arrivez pas à maîtriser afin d’améliorer votre condition physique. Pour le triathlon longue distance : l’olympique, le half et l’Ironman, vous devez réaliser au minimum :

  • Pour la natation : 3500 mètres
  • Pour le vélo : 5 heures de balade
  • Pour la course à pied : 2 à 3 sorties minimum. Prévoyez une longue balade

Attention ! Si vous êtes en retard dans la préparation, ne vous précipitez pas sinon vous risquez de vous blesser ou de surcharger votre organisme. Allez-y à votre rythme et ne sautez pas les étapes.

Comment se déroule les entraînements ?

Au début de l’entrainement, il ne faut pas se bousculer. Laissez à vos muscles le temps de s’adapter aux activités physiques. Et au fur et à mesure, vous pouvez augmenter progressivement la durée de l’entraînement pour gagner en performance et en endurance.

Si vous avez un maillon faible, travaillez-le plusieurs fois par semaine pour améliorer votre technique et progresser. N’hésitez pas à demander l’aide d’un professionnel pour gagner en vitesse (en natation par exemple). Pour le cyclisme, si vous ne pouvez pas sortir, optez pour le vélo d’appartement ! C’est une très bonne alternative. Et comme le triathlon est un enchaînement de sport, habituez votre organisme dès le départ. Donc, organisez des séances enchainées avec les transitions.

Qu’en est-il du ravitaillement ?

S’entraîner pour un triathlon peut virer au cauchemar si vous ne prenez pas le temps de bien choisir vos ravitaillements. Effectivement, vous avez besoin de vous hydrater et de reprendre de l’énergie entre les séances. Vous devez vous munir d’aliments énergétiques. Testez avant le jour J pour connaitre vos préférences : gels, barres protéinés, etc. Et surtout, n’oubliez pas d’apporter suffisamment d’eau. Une bonne hydratation est indispensable.