Conseils pour améliorer l’autonomie de son vélo électrique

Vous venez de vous procurer un vélo électrique ou vous êtes déjà propriétaire de cet engin depuis quelques années, et vous voulez aller le plus loin possible? Une réaction normale quand on possède un engin qui nécessite un temps de charge de quelques heures pour une autonomie de seulement quelques kilomètres. Mais pour arriver à un tel résultat, il faut suivre les conseils les plus efficaces pour améliorer l’autonomie de son vélo électrique.

Quelles sont les astuces pour améliorer l’autonomie de son vélo électrique ?

Pour donner une performance optimale à votre VAE, il faut toujours s’assurer que votre batterie soit pleinement chargée. Puis pédalez comme si vous conduisiez une bicyclette classique pour réduire la consommation de l’énergie. Ne sous-estimez pas la pression de vos pneus, car ceci vous fera épargner de l’énergie et gagner en vitesse. Pensez donc à bien gonfler vos pneus. Gardez également vos chaines bien huilées en laissant le vélo immobiliser 3 ou 4 minutes après avoir graissé la chaine et séchez le surplus d’huile.

Il se peut que votre batterie ne possède plus sa capacité d’origine après quelques années d’utilisation, il vaut mieux alors de remplacer la vieille batterie. Mais pour que celle-ci garde sa capacité d’origine plus longtemps, placez votre batterie dans un endroit à température ambiante quand vous n’utilisez pas votre véhicule, car les batteries ne supportent pas le froid, ni même la chaleur. Respecter toujours les cycles de charges même si vous n’utilisez pas votre vélo électrique pendant un moment. Ne jamais laisser vos batteries en charge plus de 24 heures sauf si vous avez un système de coupe-charge intégrée au chargeur.

Quels sont les facteurs caractérisant l’autonomie de VAE ?

L’autonomie d’un vélo à assistance électrique varie selon quelques facteurs : la capacité, le poids du conducteur et l’assistance électrique. Concernant la capacité, si vous voulez savoir la capacité de la batterie de votre VAE, il suffit de multiplier la tension (V) par l’intensité par heure (Ah). En général, la batterie d’un vélo électrique a une capacité 360 Wh. Optez alors pour le modèle équipé d’une grande capacité. L’autonomie d’un vélo à assistance électrique se rapporte également au poids du cycliste. Il n’est donc pas facile de connaître le meilleur moyen d’optimiser sa batterie pour les personnes aux corpulences importantes.

La nature du terrain auquel le VAE roule le plus souvent compte également sur l’optimisation de l’autonomie de l’accumulateur de votre véhicule. Plus la pente est raide, plus la batterie sera sollicitée et par conséquent vous aurez moins d’autonomie. L’assistance électrique est le facteur le plus caractérisant de l’autonomie de la batterie de votre vélo électrique. Pour ce faire, si vous utilisez moteur électrique au maximal, celui-ci va par exemple solliciter plus d’énergie de la part de l’accumulateur. La batterie va alors s’épuiser très vite.

Quels sont les différents types de batteries pour VAE ?

Voici les trois types de batteries le plus utilisés dans le domaine du vélo à assistance électrique : les batteries au plomb, les batteries au lithium (ion ou polymère) ainsi que les batteries au nickel. Les accumulateurs au plomb sont de moins en moins répandus. Ils coûtent pourtant moins cher que les autres avec une bonne capacité énergétique et sans « effet mémoire » qui peuvent affecter sur les performances des batteries ainsi que leurs durées de vie lorsque celles-ci sont rechargées avant d’être totalement déchargées. Quant aux batteries au nickel, elles ont une durée de vie de 500 cycles et sont plus performantes que les accumulateurs au plomb. Pourtant, elles disposent d’une faible résistance interne et peuvent être sujettes à un effet mémoire. Les batteries au lithium (ion ou polymère) sont le plus prisées dans le marché de batteries pour VAE. Elles sont plus légères que toutes les autres et disposent des meilleures performances. Elles ont une durée de vie comprise entre 1000 et 1500 cycles.