VTT : comment bien choisir sa selle de vélo ?

Choisir la bonne selle de VTT est primordial pour une expérience de conduite confortable et performante. Cet article vous guidera pour trouver la selle qui s'adapte parfaitement à votre morphologie et vos besoins en VTT. Une selle avec un renfort en gel auto-modelant peut réduire d'un tiers les points de pression, favorisant ainsi une bonne circulation périnéale.

Déterminer sa morphologie et ses besoins

Pour bien choisir votre selle de VTT, il est essentiel de prendre en compte votre morphologie et vos besoins spécifiques. Une selle adaptée à votre anatomie vous garantira un meilleur confort et une expérience de pilotage optimale.

Mesurer la largeur de votre bassin

La largeur de votre bassin est un élément déterminant dans le choix de votre selle de VTT. Pour la mesurer, asseyez-vous sur un carton ondulé qui marque facilement. Accentuez la pression de votre séant sur le carton pour laisser une empreinte de vos os du bassin (les ischions). Mesurez ensuite l'espace entre les deux marques en millimètres. Cette mesure vous permettra de choisir une selle dont la largeur correspond à votre anatomie :
  • Bassin étroit : selle de 131 à 136 mm de large
  • Bassin large : selle de 145 à 150 mm de large

Évaluer votre souplesse dorsale

Votre souplesse dorsale influencera également le choix de votre selle. Pour l'évaluer, penchez-vous en avant, jambes tendues, et essayez de toucher vos pieds avec les mains :
  • Si vos mains touchent le sol, vous avez une bonne souplesse dorsale
  • Si vos mains s'arrêtent aux chevilles, votre souplesse est standard
  • Si vos mains restent au-dessus des chevilles, votre souplesse est limitée
Plus vous êtes souple, plus vous serez positionné vers l'avant sur votre vélo. Dans ce cas, optez pour une selle plus étroite. À l'inverse, si votre souplesse est réduite, privilégiez une selle plus large et creuse pour mieux répartir votre poids.

Tenir compte de votre pratique du VTT

Votre style de pratique du VTT influencera aussi le choix de votre selle :
  • Pour une pratique loisir, une selle plus large et creuse sera plus adaptée, car votre position sera plus relevée
  • Pour une pratique compétitive, une selle plate et étroite favorisera une position aérodynamique et projetée vers l'avant, tout en permettant de varier rapidement de position selon le terrain
  • Pour les longues distances, une selle arrondie ou semi-arrondie assurera une bonne répartition du poids et un maintien optimal

L'importance du renfort pour l'off-road

En VTT, votre selle doit absorber une partie des chocs et des vibrations. Privilégiez donc des modèles plus denses, avec des renforts, pour un meilleur confort sur les terrains accidentés. Les selles de VTT sont généralement plus robustes que celles destinées à la route. En prenant en compte ces différents éléments liés à votre morphologie et à votre pratique du VTT, vous serez en mesure de choisir une selle adaptée à vos besoins. N'hésitez pas à essayer différents modèles en magasin pour trouver celui qui vous conviendra le mieux.

Les différents types de selles et leurs caractéristiques

Lorsque vous choisissez une selle de VTT, il est important de comprendre les différents types de selles disponibles et leurs caractéristiques spécifiques. Chaque type de selle est conçu pour répondre à des besoins et des styles de conduite particuliers, afin d'offrir un maximum de confort et de performance sur les sentiers.

Les principaux types de selles VTT

Les selles arrondies

Les selles arrondies sont idéales pour les longues distances et les sorties d'endurance. Leur forme permet une meilleure répartition du poids du cycliste, ce qui limite les points de pression et les échauffements. Ces selles offrent un excellent soutien et maintiennent le pilote dans une position stable, même lors de longues heures de pédalage.

Les selles semi-arrondies

Les selles semi-arrondies représentent un compromis polyvalent entre les selles arrondies et les selles plates. Elles conviennent à une grande variété de pratiques VTT, du cross-country à l'enduro. Leur forme légèrement arrondie à l'arrière offre un bon soutien, tandis que l'avant plus étroit facilite les mouvements du cycliste sur la selle.

Les selles plates

Les selles plates sont conçues pour les efforts intenses et les courses de courte durée, comme le cross-country et le marathon. Leur forme plate et étroite permet au pilote d'adopter une position plus agressive et aérodynamique. Ces selles facilitent également les changements de position rapides, essentiels dans les courses où chaque seconde compte.

Les caractéristiques techniques des selles VTT

Les canaux centraux

De nombreuses selles VTT sont équipées de canaux centraux, qui peuvent être simplement creusés ou complètement évidés. Ces canaux ont pour but de réduire la pression sur le périnée et d'améliorer le confort du cycliste. Ils permettent également une meilleure ventilation et évacuation de la transpiration.

La largeur de la selle

La largeur de la selle doit être adaptée à la morphologie du cycliste, et plus précisément à la distance entre ses os ischiatiques (les os du bassin). Les selles étroites mesurent généralement entre 131 et 136 mm, tandis que les selles larges peuvent atteindre 150 mm. Il est essentiel de choisir une largeur de selle correspondant à votre anatomie pour un confort optimal.

La longueur de la selle

La longueur de la selle peut varier selon les préférences du cycliste et son style de conduite. Les selles plus courtes sont souvent privilégiées pour les pratiques techniques et les descentes, car elles facilitent les mouvements du pilote sur le vélo. Les selles plus longues offrent davantage de soutien et conviennent mieux aux longues distances et aux sorties d'endurance. En comprenant les différents types de selles VTT et leurs caractéristiques, vous serez en mesure de choisir celle qui correspond le mieux à votre morphologie, votre style de conduite et vos objectifs sur les sentiers. N'hésitez pas à essayer plusieurs modèles pour trouver celui qui vous offrira le meilleur compromis entre confort, performance et durabilité.

Les matériaux et technologies utilisés

Le choix des matériaux de votre selle de VTT est un élément crucial pour votre confort et votre performance sur le vélo. Les fabricants proposent aujourd'hui une large gamme de technologies et de matériaux innovants pour optimiser l'ergonomie, la durabilité et la légèreté des selles.

Revêtements résistants et imperméables

Le revêtement de la selle joue un rôle important dans sa durabilité et sa résistance aux intempéries. Les matériaux couramment utilisés sont le cuir synthétique et les tissus techniques imperméables. Ces revêtements offrent une excellente tenue dans le temps, résistant à l'usure, à la boue et à l'humidité, tout en assurant un bon maintien du cycliste sur la selle.

Rails en différents matériaux pour des performances adaptées

Les rails de la selle, qui permettent sa fixation sur la tige de selle, sont disponibles en différents matériaux selon le niveau de gamme et l'usage souhaité :
  • Acier : robuste et abordable, mais plus lourd
  • Aluminium : bon compromis entre légèreté et résistance
  • Titane : léger et résistant, idéal pour un usage intensif
  • Carbone : ultra-léger et rigide, réservé aux modèles haut de gamme
Le choix du matériau des rails influencera le poids total de la selle, ainsi que sa capacité à absorber les vibrations pour un meilleur confort.

Rembourrage en gel ou mousse haute densité pour l'absorption des chocs

Le rembourrage de la selle est un élément essentiel pour le confort du cycliste, en particulier sur les terrains accidentés. Les technologies les plus répandues sont :
  • Le gel : matériau souple et auto-modelant, qui épouse la forme du corps pour réduire les points de pression
  • La mousse haute densité : matériau plus ferme, qui offre un soutien optimal et une excellente durabilité
Certaines selles haut de gamme combinent ces deux technologies pour un confort optimal, avec par exemple un renfort en gel sur les zones de pression et une base en mousse haute densité pour le soutien.

Technologies de ventilation et de réduction de la transpiration

Pour améliorer le confort lors des sorties prolongées ou par temps chaud, les fabricants intègrent des technologies de ventilation et de gestion de la transpiration :
  • Canaux centraux évidés ou ajourés pour favoriser la circulation de l'air
  • Perforations sur la surface de la selle pour évacuer l'humidité
  • Matériaux respirants et à séchage rapide pour limiter la transpiration
Ces technologies permettent de maintenir une température plus fraîche au contact de la selle et de réduire les risques d'irritations liées à la transpiration excessive.

Exemple de technologie innovante : le renfort en gel auto-modelant

Parmi les innovations récentes, on peut citer le renfort en gel auto-modelant développé par certains fabricants. Ce gel spécial, placé sur les zones de pression de la selle, s'adapte à la morphologie du cycliste pour répartir de manière homogène les appuis. Selon les études menées, cette technologie permettrait de réduire jusqu'à un tiers les pics de pression, favorisant ainsi une bonne circulation sanguine au niveau du périnée et limitant les engourdissements.

Adapter la selle à sa pratique et à son vélo

Le choix de la selle de VTT est un élément crucial pour votre confort et vos performances. Adapter la selle à votre pratique et à votre vélo est essentiel pour éviter les douleurs et optimiser votre position sur le vélo. Voici quelques conseils pour bien choisir votre selle en fonction de votre utilisation.

Selle de VTT pour une pratique loisir

Si vous pratiquez le VTT de manière occasionnelle, pour vous balader ou faire des sorties en famille, optez pour une selle large et bien rembourrée. Ce type de selle vous offrira un bon confort, notamment si votre position sur le vélo est plutôt droite et décontractée. Les selles avec un rembourrage en gel ou en mousse à haute densité absorberont efficacement les chocs et les vibrations.

Selle de VTT pour une pratique sportive

Pour les adeptes d'une pratique plus sportive, avec une position plus inclinée vers l'avant, une selle étroite et plate sera plus adaptée. Cela évitera les frottements désagréables au niveau de l'intérieur des cuisses lors du pédalage. Les selles plates permettent également de modifier facilement votre position selon les changements de terrain et de rythme.

Selles pour la compétition et les longues distances

En compétition ou pour les sorties longue distance, privilégiez des selles semi-arrondies ou arrondies. Leur forme spécifique permet une meilleure répartition du poids du corps, limitant ainsi les points de pression. Certains modèles intègrent une découpe centrale pour soulager la pression au niveau du périnée et favoriser la ventilation.

Compatibilité de la selle avec votre VTT

Avant de choisir votre selle, vérifiez qu'elle est bien compatible avec la tige de selle de votre VTT. Les systèmes de fixation peuvent varier selon les marques et les modèles. De plus, assurez-vous que la selle offre des possibilités de réglage précis, tant au niveau de l'inclinaison que du recul. Un bon réglage est primordial pour trouver votre position optimale et prévenir les douleurs.   Au final, sélectionner la selle de VTT idéale dépend de nombreux facteurs comme votre morphologie, votre souplesse, votre pratique et le type de vélo. N'hésitez pas à essayer différents modèles sur votre VTT avant de faire votre choix. Les technologies évoluent constamment pour offrir toujours plus de confort et de performances. À l'avenir, on peut s'attendre à des selles encore plus légères, ergonomiques et personnalisables.
Quelle est la meilleure période pour faire la traversée des Pyrénées à vélo ?
Comment dévoiler et réparer une roue de VTT ?

Plan du site