Quelle est l’autonomie d’un vélo électrique?

Un VAE ou vélo à assistance électrique est une bicyclette muni d’une batterie, d’un moteur et d’un contrôleur électrique. L’assistance électrique est ce qui la diffère d’un vélo classique car elle permet de faire moins d’efforts physiques. Déchargé, un vélo électrique est comme un vélo classique : il fonctionne toujours mais vous devez investir plus d’efforts. Utilisé pour faire des randonnées ou juste pour les courses journalières, son autonomie est un paramètre clé est un élément déterminant. L’autonomie est le nombre de kilomètres qu’on peut faire entre chaque temps de charge. En moyenne, elle est de 50 km environ.

Les critères à prendre en compte lors d’un achat d’un vélo électrique

Sachez qu’avant d’acheter un vélo électrique, il est nécessaire de prendre conscience de certains détails. Comment choisir un vélo selon vos besoins ? Il existe quatre principaux types de vélos électriques : ceux qui sont faits pour la ville, ceux pour la route, les VTT et les VTC. Déterminez donc le type de vélo qu’il vous faut en fonction de ce que vous désirez faire avec et où vous l’utiliserez plus tard. Notez aussi que plus un vélo électrique a de l’autonomie, plus il est cher. Dans ce cas, si vous voulez un vélo avec une très bonne autonomie, préparez-vous financièrement parlant. Toutefois, il existe de très bons vélos accessibles à tous et à tout budget.

L’autonomie d’un vélo électrique repose sur nombreux facteurs

La batterie : La capacité d’une batterie est à prendre en compte lors d’un achat d’un vélo électrique. Pour cela, regardez la tension et l’intensité heure car cette capacité est la multiplication de ces deux paramètres. Vous obtiendrez une valeur en Watts/heure qui sera la capacité de votre vélo. Notons aussi que plus le cycle de recharge de la batterie est élevé, plus elle est bonne.

Le poids du cycliste : Le poids de la personne conduisant le vélo reste important. Une différence d’autonomie a été remarquée sur un vélo utilisé par une personne assez lourde et une autre plus légère.

Le niveau d’assistance électrique : L’assistance est la capacité que le moteur a pour vous aider au cours du pédalage. Elle peut être modifiée mais ayez ceci à l’esprit : plus vous augmentez l’assistance, plus votre autonomie sera réduite. Néanmoins, l’assistance est à choisir selon votre capacité physique et vos objectifs. Pour en profiter pleinement de l’autonomie du vélo, activez juste l’assistance lorsque vous en avez le plus besoin.

Le terrain ou parcours : Sur des routes où il vous faut de l’assistance électrique, l’autonomie sera diminuée. De ce fait, plus la surface sur laquelle vous pédalez est plate, plus l’autonomie est grande. Plus le terrain comporte de dénivelé, plus l‘autonomie est petite. Et comme toute chose, les batteries de vélo électrique ont une autonomie limitée qui diminue avec le temps. Il est donc judicieux de toujours prévoir une seconde batterie (si vous avez les moyens nécessaires) pour faire face aux problèmes d’autonomie.

D’autres facteurs comme la météo, la posture, les pneus, les appareils électroniques,… sont encore à voir si vous voulez réellement une bonne autonomie.

Quelques conseils pour améliorer et préserver l’autonomie de votre vélo

Pour faire durer l’autonomie de votre vélo, évitez de le laisser en plein soleil et en plein froid car cela va endommager sa batterie. Veuillez à ce que votre batterie soit rechargée au moins tous les six mois. Pour nettoyer votre batterie, utilisez juste un tissu humide. Lorsque vous démarrez, préférez une vitesse faible ; puis accélérez en douceur. N’emportez pas de bagages sur votre vélo, cela va le surcharger. Emmenez juste le strict nécessaire. Soyez doux avec votre vélo électrique, ne soyez pas trop brutal.