Triathlon : les conseils pour débuter

Certes, le triathlon est une activité sportive qui requiert une bonne endurance et une bonne condition physique. Vous voulez vous lancer dans le grand bain ? Une grande de motivation est à priori indispensable alliée à une bonne dose de courage. Découvrez nos conseils pour bien débuter.

Quels sont les bonnes raisons de pratiquer du triathlon ?

Le triathlon est une activité physique complète car elle enchaîne la natation, le vélo et la course à pied. En bref, vous pratiquer trois sports complémentaires. Il permet de travailler tous les muscles du corps, ainsi que le souffle et l’endurance. De même, c’est le choix idéal pour ceux qui n’aiment pas la routine. Pourquoi ? Parce qu’on ne risque pas de s’ennuyer pendant les entraînements : courir, monter à vélo ou nager. Vous pouvez alterner selon vos envies.

En outre, pratiqué en milieu naturel, le triathlon vous permet d’apprécier la beauté de la nature et de profiter du soleil. Et à chaque compétition, vous aurez l’occasion de visiter une nouvelle région. Pour les débutants, c’est un bon moyen pour découvrir des disciplines enchainées sans trop souffrir. D’ailleurs, les plus petites distances sont 300m de nage, 8km de vélo et 2,5km à pied.

Quelles sont les astuces pour débuter ?

Tout le monde peut faire du triathlon, contrairement aux idées reçues. Alors, si vous êtes prêt, n’hésitez pas à vous lancer. Mais pour débuter le triathlon, choisissez une petite distance sur un parcours simple (pas trop de dénivelé). Participez aux triathlons régionaux qui sont dans la majorité des cas accessibles aux débutants.

Une fois l’inscription faite, préparez-vous. Renseignez-vous sur le parcours afin d’adapter les terrains d’entraînement. La natation est la première épreuve. Essayez de vous entrainez dans un environnement similaire à la compétition : rivière, mer… Puis il y a la transition avant de rouler à vélo : enlever la combinaison, enfiler le casque, les lunettes, le dossard et les chaussures de vélo. Travaillez cette étape pour gagner du temps. De même, la transition entre le vélo et la course à pied n’est pas si évident. Il faut partir à la bonne allure et changer la casque et les chaussures de vélo en chaussures de course à pied et en casquette !

Bon à savoir !

Si la combinaison de natation est autorisée, mieux vaut la porter car qu’elle assure une protection thermique et permet de nager plus vite. Toutefois, le coût n’est pas à la portée de tous. Donc, louez si vous en avez vraiment besoin. Néanmoins, si vous prévoyez de nager avec, il faut s’entraîner avec votre combinaison en avance pour s’y habituer.

Au moment de la compétition, soyez en avance pour préparer le terrain et la zone de transition. Prévoyez un ravitaillement (eau et quelques barres de protéines) car vous en aurez grandement besoin.

En cas de mass start (tout le monde part en même temps) pendant la compétition de natation, ne nagez pas dans la foule.

Enfin, profitez de ce moment. La première fois, c’est surtout pour une première expérience que vous pourrez raconter à vos proches…