Comment choisir la taille de votre vélo ?

Un autre point central pour choisir le meilleur vélo est sans aucun doute la taille .

C’est de loin l’une des décisions les plus importantes que vous prenez lors de l’ achat d’un vélo.

Le dimensionnement correct donne une maniabilité de sécurité dans des situations difficiles et permet une conduite plus longue sans douleur. N’oublions pas que le vélo doit être amusant !

Le premier conseil valable pour tout le monde est d'”expérimenter” la taille, qu’est-ce que cela signifie ?

Demandez un guide de test ! D’un tour du parking à une heure de pédalage. Voici les étapes qui vous aideront à choisir en toute confiance le bon vélo avec un minimum d’effort.

Les deux mesures les plus importantes sur tout vélo pour le confort sont la taille du cadre et la distance entre la selle et la pédale lorsque la pédale est au bas de sa rotation.

C’est ce qu’on appelle la mesure de l’intérieur de la jambe ou de l’entrejambe de l’intérieur de la cuisse à la cheville.

Mais aussi la bonne position de la selle par rapport au guidon et le réglage du guidon lui-même en hauteur demandent de l’attention, c’est pourquoi dans tous les cas, la meilleure option reste de faire son essai routier !

La mesure doit être précise afin que vous choisissiez le meilleur vélo qui ne soit ni trop grand ni trop court pour votre jambe elle-même, il est donc crucial de faire attention à la façon de calculer la taille de votre vélo.

Un cycliste débutant qui choisit par erreur un vélo plus court aura toujours des crampes ou des douleurs aux cuisses par exemple !

Avec l’arrivée sur le marché des cadres « inclinés » qui, contrairement aux cadres classiques, ont une inclinaison de leurs tubes supérieurs, le choix de la taille d’un cadre de vélo se restreint à 5 ou 6 tailles.

Ce type de montures restent plus confortables et stables et ont été classés en extra small (XS), small (S), medium (M), large (L), extra-large (XL) ou double extra (extra extra) large ( XXL).

COMMENT CALCULER LA TAILLE DE VOTRE VÉLO :

Bien qu’il soit possible de réaliser une étude détaillée des dimensions et du positionnement sur le vélo, pour simplifier nous indiquerons ci-dessous les deux mesures les plus importantes :

  • taille d’entrejambe
  • mesure de l’avant-bras.

COMMENT FAIRE LA MESURE DE L’ENTREJAMBE

Cette mesure doit être effectuée pieds nus, appuyé contre un mur pour faciliter la mesure.

Vous devrez mesurer depuis le sol jusqu’à l’endroit où le cheval repose sur la selle lorsque vous faites du vélo.

Par exemple, vous pouvez vous servir du dos d’un livre, d’une règle ou d’un bâton, adossé au mur et sur lequel vous allez littéralement « chevaucher ».

Le point le plus haut du dos du livre servira de référence. En multipliant la valeur ainsi obtenue par un nombre fixe, la taille du cadre peut être calculée avec une bonne approximation :

  • 0,66 pour les vélos de ville
  • 0,58 pour les VTT
  • 0,65 pour les vélos de course

COMMENT FAIRE LA MESURE DE L’AVANT-BRAS

Il suffit de mesurer du coude au majeur en partant de l’arrière du bras.

Nous pouvons faciliter le processus en plaçant le avec la main tendue sur une table, obtenant ainsi la mesure d’une manière plus facile.

C’est la valeur qui va vous permettre de calculer la longueur du tube supérieur du cadre, qui va de la pointe de la selle au guidon (mais ce n’est pas la seule méthode).

Gardez à l’esprit que les dimensions des vélos entre deux fabricants différents peuvent varier d’un peu plus d’un pouce de l’un à l’autre.

De nombreux fabricants nomment les dimensions de leurs vélos au moyen de lettres, il est généralement facile via le web d’accéder au réseau du fabricant pour obtenir l’équivalent de leurs dimensions en lettres avec les mesures du tube de selle qui détermine la taille réelle.

LA BONNE POSITION DE LA SELLE

Pour obtenir la bonne position de la selle, celle-ci doit être placée parallèlement au sol, c’est-à-dire qu’elle ne doit pas être orientée vers le haut ou vers le bas.

Plus généralement, la règle est qu’une selle inclinée vers l’avant prédispose le cycliste à une position de conduite agressive et aérodynamique, tandis que l’inclinaison inverse place le cycliste dans une conduite détendue.

Enfin, faites également attention à la hauteur de la selle et au réglage du guidon par rapport à la selle elle-même.

  • Ajustez la hauteur de la selle. Vous devrez vous positionner sur le vélo et amener l’une des deux pédales au point le plus bas de la balade. Enfin, placez votre talon sur la pédale, vous obtiendrez la bonne mesure pour votre taille lorsque l’angle qui se forme au niveau du genou est d’environ 180 degrés et que la jambe sera presque complètement étirée.
  • Ajustez le guidon. Ici aussi, la règle générale attribue une valeur de 4 cm à la différence de hauteur entre l’axe horizontal de la selle et celui du guidon. Quant à l’inclinaison de la selle, également basée sur la hauteur du guidon vous aurez une conduite plus ou moins agressive. Lorsque celui-ci est inférieur (différence > 4 cm) le guide se prêtera à être plus sportif en raison d’une plus grande pénétration de l’air ; vice versa vous aurez une conduite plus reposée (différence <4 cm).

Enfin, il est conseillé de positionner la selle et le guidon à la même hauteur pour ceux qui sont au début de leur “carrière” cycliste.

La hauteur et le recul du siège par rapport au boîtier de pédalier seront déterminés par la taille de l’avant-bras et la longueur de la jambe, pour cela nous utiliserons les mesures obtenues en suivant les instructions ci-dessus.

TAILLES DES VÉLOS POUR ENFANTS

Choisir la taille du vélo de l’enfant qui doit apprendre à pédaler ou qui est déjà en train d’apprendre suit comme seule règle que l’enfant puisse, assis sur son vélo stationnaire, avoir la plante des pieds bien posée au sol. Dans le tableau les valeurs des mesures proportionnelles à l’âge et à la taille

CHOISISSEZ VOTRE BUDGET

Les prix des vélos peuvent aussi varier de plusieurs centaines d’euros entre eux.

Les vélos de qualité pour adultes ont des prix allant de 300 € à 400 €. Mais celui où vous achetez un bon vélo durera dans le temps, ce qui signifie qu’il y aura en fait beaucoup de gain.

Cadre, matériaux, nombre de mer et équipement sont autant de facteurs qui contribuent au facteur prix d’un vélo.

Voici à quoi s’attendre en fonction de la fourchette de prix :

  • 300 € – 500 € : cadre métallique robuste, fourche rigide ou suspension avant de base, transmission à large plage de vitesses (7-24 vitesses), freins sur jante ou freins à disque à câble
  • 500 à 1 000 € : suspension avant améliorée, freins à disque hydrauliques sur certains modèles, roues et pneumatiques plus légers
  • 1 000 € – 2 000 € : cadres en aluminium ou carbone plus légers, meilleure suspension, freins à disque hydrauliques (sauf sur certains vélos de route), roues et pneus encore plus légers