Trottinette électrique : quelles sont les pannes les plus fréquentes ?

Pour les grands comme les petits, la trottinette est un accessoire qui permet de se déplacer ou de se divertir. Cependant, comme tout autre appareil, elle peut bien subir des pannes. Découvrez ci-dessous les problèmes les plus courants qu’on peut rencontrer sur une trottinette.

Les pannes courantes sur les trottinettes électriques

La trottinette est un moyen de transport aussi avantageux que le vélo. Après une longue période d’utilisation, elle peut présenter certains dysfonctionnements, mais il est heureusement possible de la réparer ou d’en remplacer facilement les pièces détachées pour la maintenir en bon état de fonctionnement.

Une batterie HS

Les batteries HS sont généralement causées par un fusible qui s’est détérioré ou un stockage de la trottinette sur une longue durée. Parfois certaines personnes oublient de brancher le chargeur de la machine et peuvent donc provoquer une panne par mégarde.

Une panne d’interrupteur ou de variateur de vitesse

L’interrupteur et le variateur de vitesse peuvent se casser s’ils sont soumis à un choc plus ou moins grave. Cela dit, c’est une situation que rencontrent les personnes qui pratiquent des activités plus ou moins extrêmes avec leur trottinette.

Une panne de contrôleur

Le contrôleur d’une trottinette est ce qu’on peut appeler son cerveau. Il rassemble à la fois les données de voltage de la batterie et les ordres de tâches (accélération, luminosité et frein), afin que la batterie puisse faire correspondre au moteur la tension électrique qu’il faut. Il est possible de reconnaître une panne du contrôleur lorsqu’il fait du bruit, qu’il fonctionne mal ou ne fonctionne pas du tout.

Une panne sur l’afficheur

L’afficheur de la trottinette montre à l’utilisateur des informations telles que l’état du voltage, le nombre de tours de roue, la vitesse ou encore la distance effectuée. Une panne d’affichage est donc très vite détectable. L’afficheur est cependant lié à la gâchette électrique. Cette gâchette peut aussi être sujette à des pannes, qui sont toutefois mécaniques la plupart du temps.

Une panne de frein

Le système de freinage des trottinettes est composé d’un capteur dit aussi de freinage. Ce capteur envoie un message d’arrêt lorsque l’utilisateur appuie sur le frein. Lorsqu’un capteur est défectueux, il transmet de façon prolongée le message d’arrêt, causant ainsi l’inactivité du moteur. Un dysfonctionnement du frein peut donc amener à soupçonner d’autres éléments qui sont en bon état de fonctionnement.

Une panne de moteur

Le moteur est ce qui fait avancer la trottinette. On peut penser qu’il est en panne lorsque la machine a du mal lors des déplacements, alors que tous les autres éléments concernés semblent parfaitement fonctionner. Généralement, les moteurs de trottinettes électriques n’ont pas besoin de câble ou de courroie. Ils ont l’avantage de la robustesse et de la longévité à cause de l’absence de frottement et par conséquent d’usure.

Quelles sont les causes de pannes les plus fréquentes ?

Même si elle est toute petite et moins encombrante, une trottinette en panne peut vous empêcher de circuler comme vous le souhaitez. C’est une situation plutôt frustrante. Toutefois, il est facile d’éviter les pannes si on sait d’où elles proviennent. Le causes récurrentes sont :

  • Le contact de la machine avec l’eau (surtout la pluie) : la trottinette étant en grande partie électrique, il est très probable qu’elle parte en vrille. De plus, les câbles et les fusibles se retrouvent menacés, ce qui fait que l’eau demeure aussi un problème pour les modèles à assistance électrique ;
  • Les chocs ou les chutes : ce sont des cas pas moins fréquents qui causent des problèmes d’ordre mécanique (compteur cassé, gâchette endommagée) ;
  • L’absence d’entretien régulier : l’entretien est un paramètre assez important. En réalité, s’il est bien fait, aucune panne ne devrait survenir par négligence. Elles résulteraient toutes de chutes ou d’autres accidents.

Il faut également dire qu’il existe des trottinettes neuves qui peuvent présenter des problèmes d’ordre électrique peu de temps après leur achat. L’idéal est de contacter l’enseigne de vente pour avoir d’autres pièces neuves ou pour changer de machine. Dans le cas où la trottinette a déjà une certaine durée de fonctionnement, vous pouvez alors commander des pièces d’occasion.

Comment éviter les problèmes les plus fréquents ?

Comme vous l’aurez deviné, l’entretien est un paramètre important pour garder des accessoires comme une trottinette électrique en bon état de fonctionnement. Il faut donc contrôler la présence et la solidité des vis, vérifier les plaquettes ou les disques ou encore s’assurer que les pneus ont une bonne pression. À cela s’ajoutent les bons gestes. Il s’agit entre autres de :

  • Lire et respecter les conditions d’utilisation livrées avec votre trottinette ;
  • Nettoyer le moteur (avec un chiffon sec), en particulier les crasses qui souvent nombreuses au niveau de son axe ;
  • Eviter les expositions à l’eau ;
  • Respecter la charges optimale requise pour la machine ;
  • Ne pas oublier le chargeur branché sur la prise.