Chargeur de téléphone portable et activités physiques : qu’ont-ils en commun ?

Pour ceux qui utilisent le téléphone et passent toute la journée en dehors du bureau ou de la maison, l’un des plus gros problèmes est de savoir où brancher le chargeur de téléphone portable, pour charger la batterie. Une nouvelle option pour ceux qui font du vélo consiste à charger la batterie tout en pédalant.

Le dispositif de chargeur, par exemple, promet d’utiliser l’énergie produite lors d’une randonnée à vélo pour recharger des téléphones portables, des GPS ou d’autres appareils électroniques. L’innovation a été développée par trois jeunes entrepreneurs brésiliens qui dirigent la start-up Energy Spin.

“Nous avons commencé à réfléchir aux situations quotidiennes que nous faisons déjà et qui peuvent générer de l’énergie”, se souvient l’administrateur Lucas Lamas. Il est l’un des partenaires de la petite entreprise, également formée par l’ingénieur Luiz Kornrumpf et la comptable Tatiane Santos. Les personnes qui pédalent génèrent beaucoup d’énergie et il est possible d’en tirer profit”, déclare Lamas.

Fonctionne-t-il vraiment comme un chargeur de téléphone portable ?

Ce type d’équipement consiste à un kit composé de 5 éléments : dynamo, sacoche de selle, chargeur USB, lampe frontale et lampe de poche, tous deux à LED. En général, l’ensemble optimise l’énergie utilisée pour pédaler et peut la stocker pour charger la batterie du téléphone portable.

La nouveauté est qu’on a créé un circuit qui traite l’énergie de la dynamo et peut la distribuer aux lampes de poche et au port USB”, explique Lamas.

Conseil pour porter la batterie en vélo

La journaliste et cycliste Renata Falzoni a testé l’équipement. Selon elle, “tout ce qui concerne l’énergie, les économies d’énergie et le vélo est formidable”.

En ce qui concerne l’efficacité du chargeur de téléphone portable qui fonctionne en pédalant, elle estime qu’elle dépend du timing du cycliste : “le concept est parfait, quel timing permettra de l’améliorer ? La traînée sur le vélo. Le cycliste paie l’énergie, car il dépense une autre énergie supplémentaire, se transformant en dynamo, ajoute-t-elle.

Selon elle, une façon d’utiliser stratégiquement ce type de chargeur de téléphone portable serait avec un “dispositif qui facilite la déconnexion du dispositif du pneu, de sorte qu’il serait possible de monter une colline sans charger le dispositif, puis en le descendant”, conclut-elle.

Plus de commodité et de technologie

D’autres aspects pratiques ont été pensés par les créateurs de ce chargeur mobile “fitness” et différencient le produit des précédentes inventions similaires. Par exemple, la connexion entre le chargeur mobile et les lampes de poche se fait par des câbles P2, ce qui facilite l’ajustement.

L’énergie peut également être stockée, ce qui permet de débrancher le vélo et de prendre le chargeur de téléphone portable pour l’utiliser au bureau, par exemple.

Ce type de chargeur de téléphone portable convient mieux à ceux qui se déplacent à vélo en ville ou qui font des voyages d’agrément. Concernant les trails, les composants du kit peuvent facilement subir des dommages, en raison de l’impact élevé

En plus d’être une «main sur le volant» pour ceux qui se déplacent à vélo et n’ont pas le temps de recharger leurs smartphones ou autres appareils, le chargeur mobile par pédalage est un dispositif qui produit de l’énergie propre de manière durable.