Choisissez le porte-bidon pour votre vélo de course

Avouons-le, la plupart d’entre nous les cyclistes le choisissent en tenant compte de l’aspect esthétique. Peut-être qu’il évalue le prix, est attiré par la légèreté, mais prend à peine en compte d’autres caractéristiques, telles que la capacité de rétention et la fonctionnalité

Dans cet article, nous parlerons des différences entre les différents types de porte-bidons et de ceux qui peuvent être plus adaptés à une utilisation sur route ou sur gravier, qui, comme vous l’imaginez, ont des priorités différentes.

Nous le ferons grâce à l’aide d’ Elite , une entreprise leader du secteur, qui collabore avec des professionnels depuis des années et qui, grâce aux commentaires des coureurs, a perfectionné au fil du temps cet accessoire, non seulement en le rendant plus léger, mais aussi plus fonctionnel.

Ces dernières années, par exemple, malgré les routes dévastées, il est de plus en plus rare de voir des bouteilles d’eau sauter : ce n’est pas un hasard, mais c’est le résultat de petits détails affinés au fil du temps qui ont également perfectionné cet accessoire « délicat ».

Dans la vidéo ci-dessous vous trouverez quelques curiosités sur les choix des professionnels  et quels modèles de la gamme sont les mieux adaptés aux différentes situations d’utilisation.

Dans cet article, nous traiterons principalement des aspects techniques , sans prendre en considération l’esthétique, que nous considérons comme un facteur subjectif.

Ce n’est pas un hasard, en effet, si Elite propose un très large choix de graphismes et de couleurs pour certains modèles, capable de s’accorder parfaitement avec n’importe quel graphisme.
Par contre, le vélo pour la plupart d’entre nous est une passion et une habitude, donc l’œil veut sa part…

CARBONE VS MATERIAUX PLASTIQUE OU POLYMERE
Une première distinction à faire est relative au matériau utilisé pour la réalisation.
Généralement, nous trouvons des produits en fibre ou en matériaux polymères ou plastiques.
La différence réside avant tout dans la légèreté et le prix.

Les porte-bidons en carbone, en effet, sont en moyenne beaucoup plus légers, mais aussi beaucoup plus chers.

En plus du poids et de l’exclusivité, cependant, parfois le matériau affecte également la capacité de rétention de la bouteille et nous expliquerons plus tard pourquoi … 

CHOISIR LE PORTE-BIDON DU VELO DE COURSE
Commençons par les vélos de course, un segment dans lequel la légèreté est si importante .

Dans le choix de presque tous les composants (pas toujours à juste titre), le premier aspect qui est pris en considération est celui du poids.
En réalité, cependant, la capacité de rétention et la facilité (et la rapidité) d’extraction et d’insertion de la bouteille doivent également être prises en compte, notamment pour les concurrents. 

– Rétention et légèreté
Trouver le bon compromis entre capacité de rétention et légèreté est l’objectif d’un porte-bidon de qualité.

Ce n’est pas un hasard si la plupart des professionnels, notamment pour les Classiques et les courses d’un jour, se tournent vers le modèle Elite Vico Carbon, qui offre peut-être le meilleur équilibre entre ces deux aspects.

Le poids n’est que de 23 grammes , tandis que la rétention est garantie par un traitement particulier de la partie interne de la structure, où se trouvent des nervures qui ne compriment la bouteille que dans certains points de sa circonférence.

L’utilisation de ces nervures maintient la bouteille en sécurité, mais ne rend pas son extraction trop compliquée.

– Pour les grammomaniaci
Les grimpeurs et les capitaines qui enchaînent les grandes courses par étapes à la recherche d’un maximum de légèreté dans chaque composant, même dans la cage, d’autant plus que l’avènement du frein à disque n’est plus si facile d’être sous les 6,8 kg du minimum établi par l’UCI.

Pour eux, Elite propose le Leggero Carbon , avec une structure en carbone minimale, qui comme son nom l’indique est le modèle le plus léger de la gamme : 17 grammes.

Malgré la très petite surface d’appui, la rétention est toujours bonne (même si inférieure à Vico Carbon), là encore grâce aux nervures qui caractérisent la surface de contact avec la bouteille.

Pour l’amateur moyen, ce petit gain de poids n’est absolument pas pertinent pour la performance, mais l’Elite Leggero Carbon peut être le choix idéal pour ceux qui recherchent un produit minimaliste et pour tous les grammomaniaques.

– Rapport qualité/prix
De nombreux passionnés ne sont pas disposés à dépenser des sommes élevées en porte-bidons et abandonnent donc souvent les versions carbone.

Le rapport qualité/prix ne peut pas être sous-estimé et en ce sens l’Elite Custom Race Plus est peut-être le produit capable de satisfaire le plus large segment de cyclistes.

La forme est très similaire au Vico Carbon, mais la structure est en matériau renforcé de fibres .
Dans ce cas, la rétention n’est pas confiée aux nervures internes, mais au caoutchouc élastomère situé dans la partie avant.

Le poids n’est que de 40 grammes et s’adapte bien aux bouteilles de différentes formes grâce à sa structure capable de s’autoréguler.

– Et pour ceux qui ont de très petites montures ?
Ceux qui roulent sur de très petits cadres ou avec une pente prononcée pourraient avoir du mal à extraire le bidon avec un porte-bidon de forme traditionnelle, surtout s’il faut agir vite, dans les étapes mouvementées d’une course.

Dans ces cas, il serait utile d’opter pour un porte-bidon à  insertion latérale.

Elite en propose plusieurs dans la gamme, dont certains que nous verrons dans la section dédiée au gravel, mais pour le monde de la route nous recommandons le Cannibal XC.

Bien qu’il s’agisse d’un modèle conçu pour le VTT, plusieurs équipes du World Tour l’ont spécifiquement demandé à Elite, en raison de la facilité d’accès à la bouteille et de son excellente capacité de rétention.