Comment choisir le bon équipement de vélo ?

Les prix de ces trois types de vélos peuvent varier considérablement. Il part d’un minimum de 300 € pour aller au-delà de 3 000 € grâce à la qualité, la solidité et le poids des pièces qui composent le vélo. Bien sûr, plus le vélo est léger, plus le prix est élevé. Cependant, il est possible de faire attention à la qualité sans dépenser une fortune.

CADRE ET FOURCHE :

Le cadre et la fourche affectent grandement la position assise et le pédalage. Par rapport aux vélos plus sportifs, ces trois types permettent de maintenir une position assise plus droite et offrent une meilleure vue sur la route. Les cadres sont majoritairement en aluminium ou en acier, un bon compromis entre stabilité et légèreté.

Les cadres des vélos de voyage ou de trekking sont capables de supporter de lourdes charges. Les hybrides et de trekking sont généralement équipés de fourches à suspension, contrairement à ceux de voyage, dans lesquels les fabricants choisissent volontairement de ne pas les inclure pour maintenir les prix et le poids du vélo bas et donner la possibilité d’ajouter un porte-bagages également sur la roue avant.

ÉCHANGE:

La plupart des vélos sont équipés d’une boîte de vitesses avec un nombre élevé de vitesses (jusqu’à 30). Hormis les toutes nouvelles générations de VTT et de vélos de course, le nombre de vitesses est généralement un indicateur valable de combien, proportionnellement aux différents types de terrain, le vélo lui-même est adapté au terrain susmentionné. Un bon système de changement de vitesses peut également être trouvé sur le marché à des prix raisonnables et est particulièrement recommandé pour les cyclistes qui n’utilisent leur vélo que le week-end ou uniquement dans des conditions météorologiques favorables. Pour ceux qui passent plutôt la majeure partie de leur journée en selle, nous vous recommandons d’être plus prudent dans votre choix.

Les vélos de trekking et de voyage sont des vélos polyvalents. Afin de proposer un plus grand nombre de vitesses, de nombreux constructeurs installent des boîtes de vitesses externes sur leurs vélos. Une exception est le fameux « Rohloff », que vous pouvez également trouver sur des vélos très chers. Cette boîte de vitesses à moyeu interne à 14 vitesses en offre 24, ne nécessite aucun entretien et est la préférée des amateurs de vélo de tourisme. Cependant, ce type de système de transmission est très coûteux et n’est pas considéré comme un équipement standard.

ROUES ET PNEUS :

La plupart des vélos hybrides, de voyage et de trekking ont des roues de 28 pouces avec des pneus allant de 35 à 50 mm de large. Les vélos de trekking ont généralement des jantes plus larges pour plus de stabilité. Si en général vous avez tendance à utiliser votre vélo sur des terrains accidentés, nous vous conseillons de choisir des pneus résistants et durs, pour les routes goudronnées les plus lisses sont préférables.

FREINS :

Les vélos hybrides, comme les VTT, sont généralement équipés de freins à disque avant et arrière. Les Treks, en revanche, ont principalement des freins sur jante (souvent des freins en V simples mais robustes) ou des freins à disque. Ces derniers sont certainement l’option la plus efficace car ni la pluie ni la boue n’affectent négativement leurs performances. Quant aux vélos de voyage, ils disposent généralement de freins sur jantes mécaniques ou de freins à disque, faciles et rapides à réparer, un détail fondamental lors des départs pour de longs trajets et que l’on souhaite éviter les arrêts intempestifs causés par des problèmes de ce type.

FEUX, GARDE-BOUE, BARRES DE TOIT & CO

L’équipement des VTC est souvent réduit à l’essentiel, contrairement aux vélos de voyage et de trekking, qui sont plutôt équipés de projecteurs, garde-boue, porte-bagages, béquilles, etc. Dans tous les cas, il est important d’investir dans des produits de haute qualité lors du choix de la selle, des feux et du guidon.